logo_moutonblackJe viens de recevoir les invitations de mon importateur luxembourgeois pour une soirée où je suis conviée le 21 avril. La châtelaine s’invite au Mouton Noir !

La châtelaine… avec mes bottes, mon imper et sans maquillage, je suis loin de l’image qu’on peut se faire de la vie de château !

En ce moment on fait défiler les devis : micro-oxygenation, travail du sol, thermorégulation, épampreuse mécanique, isolation toiture, station d’épuration, récupération de l’eau de pluie, tri de la vendange, plantations de nouvelles parcelles de vigne… mais il va falloir qu’on fasse des choix pour cette année 2016.

Nous n’avons pas droit aux aides européennes (jusqu’à 35 % du montant  remboursés) et pourquoi ? Parce que ma grand-mère a 80 ans et qu’elle est encore exploitante viticole et plus de 60 ans, c’est fini, plus d’aides.  Pourquoi a 80 ans elle est encore exploitante, me direz vous ? Comme ma mère ne souhaite pas reprendre l’exploitation familiale et que nous sommes des simple petits enfants, nous devons payer à l’état plus de 600 000 euros de droits de succession.

Alors on attend un miracle et on continue de travailler et d’investir comme si…